Posts Tagged: mention spéciale

Terminus, tout le monde descend – Yannick Cremillieux

Vincent Reynard jeta machinalement un coup d’œil à sa montre. Minuit sept. Malgré la forte pluie qui se déversait sans interruption sur la ville depuis deux heures, le tram était à l’heure.

Le tueur – Thomas Ces

Mercredi 15 janvier
Depuis combien de temps court-il maintenant ? Dix minutes ? Peut être quinze. Il l’ignore. Il se colle dos à un arbre, tentant de calmer sa respiration en prenant de grandes inspirations.

Un piètre enquêteur – Daniel Gostanian

«Engeance d’infidèle ! Prends garde à toi…». Hadji Mourat, marchand ottoman, tempêtait en brassant de l’air. L’objet de son courroux ? Rotcho, son serviteur grec, qui chargeait de marchandises une barque attachée au quai.

La sirène du Tramway – Fabien Décrenisse

A 9h45, je suis dehors. Il fait froid. J’allume une cigarette tout en me disant que je devrais arrêter. Les écouteurs fichés dans le cornet de mes oreilles, j’écoute la B.O. de Samurai Champloo, un mélange de Dub et jazz. Je descends sans me presser, encore endormi.

Souvenir d’un voyage – Clémentine Galet

Les jours commencent à rallonger, la rue Roger Salengro est nettement moins sombre qu’il y a quelques semaines. Je suis surprise par un homme plutôt petit dans une cabine téléphonique. Il a l’air serein.

Rêvolutions – Arnaud Martin

« Les choses les plus belles sont celles que souffle la folie et qu’écrit la raison. »
André Gide

Tu es poussière – Robert Garrone

Le journal télévisé de la mi-journée s’achevait sur les dernières images reçues depuis la planète Mars. Elles étaient d’une telle qualité qu’il était difficile de croire qu’elles arrivaient de si loin. Les détails perceptibles et les couleurs, dans des tons ocre-jaune, étaient tout à fait comparables à ce que l’on pourrait voir sur des clichés terrestres de zones désertiques.

Vengeancze Doucze – Chloé Marechal

Au petit matin du 20 août 1989, Naomi prit le plus gros des couteaux de cuisine et s’en fut pour tuer son mari.